Hellfest 2019

Après y être allé en 2015, 2016, 2017 puis 2018, me voilà pour la cinquième fois au Hellfest à Clisson.

Le Hellfest est toujours une bonne occasion pour voir les classiques (Kiss, Def Leppard, Slayer…), découvrir de nouveaux groupes et voir les groupes que l'on n'aurait jamais pensé avoir l'occasion de voir (Tool).

Et aussi se rendre compte quels groupes ont pris la grosse tête et ne respectent ni leurs fans ni leurs engagements comme Manowar qui bien que présent sur le site a décidé d'annuler son concert. À l'opposé on remerciera chaudement Sabaton pour avoir accepté de jouer au pied levé à la place de Manowar bien que le chanteur ait eu une extinction de voix.

Les + cette année

  • L'écran géant des scènes principales, en gros il fait toute la hauteur et toute la largeur des 2 main stages.
  • Le coin bouffe principal a été revu et s'appelle maintenant le Hell's Food Court.
  • Le problème de poussière des années précédentes a largement été réglé, il y en a toujours mais c'est supportable.
  • La journée thématique groupes français.
  • Les T-shirt du merch ont enfin retrouvé la longueur qu'ils avaient il y a quelques années (ils étaient trop court ces derniers temps)

Les -

  • Les verres et pichets sont consignés mais… ils ne sont pas repris (alors que c'était le cas les années précédentes). Du coup plein de déchets/verres cassés qui trainent partout, pas très écolo.
  • Temps trop court pour vider la cashless. Pour retirer l'argent restant sur la carte cashless il fallait le faire avant le 7 juillet, soit environ 2 semaines après la fin du festival. Un délai un peu plus long, 1 mois par exemple, serait mieux. On se console en se disant que l'argent perdu est reversé à l'asso du Hellfest et pas gardé par Weezevent.

Comments Add one by sending me an email.